Présidium de l’Atelier

Malabo (République de Guinée Équatoriale), le 4 Décembre 2018 – La capitale de la République de Guinée Équatoriale a abrité ce matin la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier régional de démarrage officiel du projet d’appui à la création d’un organisme de bassin transfrontalier (Ogooué, Ntem, Nyanga et Komo) et préparation des projets d’investissement (PACOBT – PPI ).

L’objectif global de l’atelier régional est de démarrer un processus d’appropriation qui permettra la mise en place des conditions optimales de réussite de la mise en œuvre du projet avec la participation active de tous les acteurs. Spécifiquement, il s’agit de poser le cadre de la prestation auprès des acteurs nationaux et régionaux clefs en rappelant les objectifs de l’étude, la méthodologie et le déroulé de l’intervention d’une part, et d’autre part, il sera essentiel de démarrer la mobilisation effective des acteurs, que ce soit pour la collecte de données, mais aussi l’organisation des consultations nationales

Trois allocutions ont été prononcées au cours de la cérémonie :

Photo de groupes des participants.

La première, celle du représentant du Groupe de la Banque Africaine de l’Eau, Monsieur Francis BOUGAIRE, celle du représentant de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) M. Désiré NDEMAZAGOA BACKOTTA, Coordonnateur de l’Unité de Démarrage du Centre Régional de coordination de la Gestion des Ressources en Eau de l’Afrique Centrale (UD/CRGRE) et le discours d’ouverture du représentant du Ministre de la Pêche et des Ressources Hydriques par Monsieur JERONIMO CARLOS OSA OSA Secrétaire d’état à la pêche et aux ressources hydrauliques.

Après la cérémonie d’ouverture, un bureau des travaux a été mis en place présidée par le Directeur Général Adjoint de l’Eau au ministère gabonais de l’Eau et de l’Énergie, M. Gervais NGUEMA MBA, le Gabon assurant la présidence en exercice de la CEEAC.

Prennent part aux travaux les délégués des quatre pays concernés par le projet (Cameroun, Congo, Gabon et Guinée Équatoriale), les représentants de GWP-Caf, de l’UNESCO, de l’UNICEF et du Groupement BRLi / OIEau, retenu pour réaliser l’étude portant élaboration d’un Organisme de Bassins Transfrontalier (Ogooué, Ntem, Nyanga et Ntem) et formation à la Gestion Intégrée des Ressources en Eau.